Vendredi 10 Février 2017

Comment devenir locataire au Luxembourg ?

Comment devenir locataire au Luxembourg ?
Les modalités juridiques et pratiques
 
Pour devenir locataire au Luxembourg, et faire aboutir ses démarches dans ce sens, il convient au préalable de remplir un certain nombre de conditions avant toute procédure administrative.
 
En qualité de futur locataire, il vous revient dans un premier temps de visiter les lieux pour repérer un quartier et une habitation, appartement ou maison, à votre convenance.
Lorsque vous avez enfin trouvé votre nid douillet, vous devrez réunir les éléments nécessaires à la concrétisation de votre projet. Les pièces du dossier indispensables pour rédiger un contrat de location en bonne et due forme sont les suivantes :
 
·         Une preuve d’identité, carte d’identité ou passeport
·         Une preuve de revenus ou une fiche de paie pour attester de vos capacités financières.
·         Une garantie locative, ou caution, à hauteur de 3 mois de loyer au maximum.
Également pour louer au Luxembourg, vous devrez souscrire une assurance multirisque habitation.
Pendant la signature dudit contrat avec un propriétaire ou une agence immobilière, vous devrez obligatoirement fournir ces documents et une copie de l’assurance multirisque habitation.
 
Le marché de l’immobilier au Luxembourg
 
La plus grande partie de la population du Luxembourg se concentre dans le Sud du pays. De manière générale, les personnes résident dans le centre-ville ou en banlieue. Il est à noter que les prix des loyers sont plus élevés dans le centre et moins onéreux que dans la périphérie de la ville. Les cantons où les loyers sont les plus élevés se distinguent en partie par leur situation privilégiée dans la zone d’influence des grands centres urbains. Comme les transports en commun desservent très bien la ville, il est intéressant de s’installer à quelques kilomètres de celle-ci.
 
Plusieurs sortes de locations s’offrent à vous : des résidences meublées ou des logements vides. Suivant l’habitation, il peut être compris dans la location une cave ou un cagibi. Dans certains complexes, vous avez même accès à une blanchisserie. Dans la périphérie, vous pourrez quelquefois disposer d’un garage ou d’une place de parking. En Centre-ville, pour stationner, vous devrez être muni d’une vignette de stationnement résidentielle. Pour ce faire, c’est auprès du Centre Bierger que vous obtiendrez les renseignements nécessaires pour son acquisition.
 
Comment trouver une location au Luxembourg
 
Plusieurs possibilités s’offrent à vous. L’utilisation d’Internet vous permettra d’accéder à plusieurs d’entre elles sans vous déplacer. Vous pourrez à votre gré consulter les offres disponibles et les prix pratiqués sur les sites de la plupart des agences immobilières.
Vous pourrez aussi consulter les petites annonces des journaux comme Luxemburger Wort. Particuliers et professionnels y publient des offres de location dans la rubrique immobilière.
Plus rarement, certaines propositions de location sont affichées publiquement dans divers lieux, comme les cafés, laveries, supermarchés, épiceries, etc., que vous pourrez parcourir tout à loisir à l’occasion de vos divers déplacements.
 
Le contrat de location
 
Le bail à loyer ou contrat de location est un acte juridique qui fixe les modalités et la durée de ce contrat. Ce dernier peut être oral ou écrit puisqu’aucune forme particulière n’est exigée légalement.
 
Cependant, pour une meilleure sécurité dans la relation propriétaire/locataire, il est préférable de rédiger un bail écrit. En effet dans le cadre d’une location verbale, il est difficile, dans le cas d’un litige, d’en connaître son contenu et ses modalités.
 
Le contrat de location ou bail devra contenir les éléments et les termes de l’accord consentis entre les deux parties, le bailleur et le locataire, à savoir :
 
·        la durée du bail ;
·        les modalités de résiliation prévues (avec ou sans préavis) ;
·        les éventuelles modifications que le locataire peut effectuer pendant l’occupation des lieux
·        le montant du loyer et la périodicité des paiements ;
·        les charges locatives.
 
Le bail rédigé et signé, chacune des deux parties devra conserver une copie du contrat.
Un état des lieux peut également être intégré à l’acte et le propriétaire a pour obligation de fournir une copie du certificat de performance énergétique au locataire. 
Le bail verbal quant à lui est conclu pour une durée indéterminée.
En dernier lieu, la garantie locative d’un à trois mois de loyer, versée au propriétaire à la conclusion du contrat, est destinée à garantir le paiement des loyers, des charges locatives non réglées à leur terme et les dégradations éventuelles du logement durant son occupation par le locataire. Celle-ci est restituée à la cessation du bail si le propriétaire n’a aucune demande à faire valoir. 

Emilie Di Vincenzo