Mercredi 19 Juillet 2017

Kirchberg, un plateau en mouvement

Kirchberg, un plateau en mouvement

2300 logements à venir

Figurant parmi l’un des vingt-quatre quartiers de Luxembourg-Ville, le Kirchberg est réputé comme étant le cœur de la place bancaire et financière internationale du pays. Le Kirchberg connaît actuellement un nouvel élan, et le quartier s’ouvre à de nouvelles activités pour devenir un quartier résidentiel et culturel prisé.

A Luxembourg-Ville, le Kirchberg est un quartier qui se dégage nettement du tissu urbain de la capitale par son développement dynamique. Porte d’entrée vers la Ville de Luxembourg, dès les années 60, il devient le centre de l’activité bancaire et financière internationale en accueillant les bâtiments des « Institutions européennes » installées au Luxembourg : Cour de justice de l’Union européenne, Cour des comptes européenne, Secrétariat général du Parlement européen, Banque européenne d’investissement (BEI), École européenne, Eurostat, etc.
La reconversion de l’ancienne autoroute en boulevard du centre-ville, relient ce plateau situé dans la partie nord-est de la capitale au centre-ville à partir de  la fin des années 1980 permet au quartier de s’ouvrir à de nouveaux horizons notamment d’affaires. Aujourd’hui, il devient un pôle culturel, institutionnel et d’affaires, et résidentiel.

Une activité sociale et administrative soutenue

Le Kirchberg est un quartier institutionnel et d’affaires marqué par les institutions européennes, les banques, les nombreuses institutions financières et assurances qui y siègent. Cette forte concentration offre de nombreux emplois. Près de 38 000 personnes travaillent quotidiennement sur le plateau du Kirchberg. Selon le Fonds Kirchberg, à moyen terme, le nombre de travailleurs atteindra 50 000 personnes et 60 000 personnes à long terme. À noter que près de 12 000 personnes travaillent actuellement pour les institutions européennes, un chiffre qui devrait atteindre 16 500 personnes à moyen et long terme.

Le plateau du Kirchberg doit encore accueillir un P+R au niveau du rond-point Serra, la troisième extension de la BEI, la troisième tour de la Cour de Justice de l’union européenne, l’extension du Parlement européen et le futur siège mondial d’ArcelorMittal. 

En ce qui concerne les écoles, outre l’école fondamentale du Kirchberg, un des campus de l’université du Luxembourg et l’École Européenne sont aussi installés dans cette zone. Récemment, une crèche municipale a été inaugurée rue Joseph Leydenbach.

Un quartier culturel et de loisirs

Ce quartier culturel se dessine à travers la Philharmonie ainsi que le Musée d’art moderne Grand-duc Jean — dit Mudam — dessiné par Ieoh Ming Pei. Mais il brille aussi par ses loisirs. Des salles multisports et une piscine olympique (le tout regroupé sous le nom de La Coque – Centre national et culturel) font de ce complexe sportif le plus grand et important du pays. Utopolis est un multiplexe composé de dix salles et fut le premier multiplexe en Europe à avoir équipé la totalité de ses écrans avec les standards de la projection numérique. Un centre commercial du groupe Auchan, situé au cœur du quartier, est l’un des plus grands du pays. Et c’est sans oublier le Musée 3 Glands et le marché hebdomadaire qui se tient depuis l’année passée au Kirchberg tous les mardis après-midi. 
Le nouvel immeuble de la Bibliothèque nationale, opérationnel dès 2018 au chef-lieu Bricherhaff, deviendra un lieu de recherche et de lecture incontournable.

Une forte concentration de l’habitat

Le Kirchberg est aussi un modèle concernant l’urbanisme et l’architecture. D’après le dernier état de la population de la Ville de Luxembourg, 5.499 personnes habitent au Kirchberg.

Le Kirchberg compte actuellement 1 400 logements répartis dans le quartier dit « Vieux Kiem » des années 1970, Avalon, construit dans les années 1990 et Grünewald, réalisé ces 10 dernières années et aujourd’hui terminé. Dans le futur, le Kirchberg comptera quelque 6 500 logements de plus, répartis comme suit : l’extension du quartier du Kiem avec env. 800 logements, les PAP Réimerwee Est et Ouest avec env. 500 logements et J. F. Kennedy Sud avec quelque 1 000 logements.

A ceci s’ajoute le projet Porte de l’Europe, dans le Quartier Européen, avec 200 logements et les sites à l’étude dans le cadre du nouveau schéma directeur pour la refonte du PAG de la Ville de Luxembourg : Kuebebierg-Langfuur, Eurocontrol, l’extension du Quartier Grünewald et le site Uni.lu. 

Le projet mixte Porte de l’Europe 

Cet îlot urbain mixte comprend un ensemble commercial et Horeca de quelque 3 500 à 6 500 m2 brut, de bureaux et de services de quelque 6 800 m2 brut (zone « A ») et de logements de quelque 20 000 m2 brut dont 2 000 m2 brut à réserver à la location par la SNHBM (zone « B »). Le site est situé côté Nord de l’avenue J. F. Kennedy, à l’angle de la connexion de celle-ci avec la rue du Fort Niedergrünewald, devant la Tour B de la Porte de l’Europe. Une place publique est prévue entre la rue du Fort Niedergrünewald et l’avenue J. F. Kennedy au niveau de la station de tram « Philharmonie-Mudam ». Une liaison souterraine avec le parking Place de  l’Europe est aussi en cours de construction (InCA, bureau d’études). 

Le PAP Kiem 

Le site d’une superficie de 10 hectares environ, appartient pour partie au Fonds Kirchberg et pour partie à la Société Nationale des Habitations à Bon Marché (SNHBM). Il fait le lien, à l’Est, avec le quartier d’habitation dit “Vieux Kiem”. Au Sud du bd K. Adenauer, il jouxte les immeubles d’habitation “Avalon”, qui constituent le noyau du Quartier d’habitation Reimerwée, construit dans les années 1990. 

Au Nord-Ouest, il voisine avec le site du Kuebebierg, qui est une réserve foncière du Fonds à ce jour inexploitée. Les infrastructures du PAP Domaine du Kiem sont actuellement en chantier, dont le redressement du bd Pierre Frieden, en vue de la préparation du site à recevoir les nouveaux immeubles d’habitation. 

Le PAP Réimerwee

Les sites du PAP Réimerwee Est (d’une superficie de 40 ares) et du PAP Réimerwee Ouest (d’une superficie de 355 ha) appartiennent au Fonds Kirchberg. Les PAP Est et Ouest encadrent de part et d’autre l’ensemble d’habitation « Avalon » construit dans les années 1990. Le quartier Réimerwee est relié au Nord par le bd Pierre Frieden au quartier d’habitation du Kiem et au-delà au site du « Kuebebierg ». Il est jouxté par le bd Konrad Adenauer au Nord et à l’Est et par la rue Richard Coudenhove-Kalergi à l’ouest. Il ouvre au Sud sur le Parc Réimerwee.

Des services de proximité à venir

Pour autant, encore récentes, les places résidentielles manquent de services de proximité, existant que dans le quartier commerçant et bancaire ou dans des quartiers voisins. « La mixité, c’est-à-dire le mélange entre commerces, surfaces de bureaux et logements, a remplacé le concept de quartiers voués à une fonction unique », précise la Ville de Luxembourg. De même « des espaces de détente et lieux de rencontre communs manquent dans les quartiers résidentiels ou sont insuffisants. Mais chacun des quartiers possède des terrains potentiels qui permettraient l’aménagement de tels centres ». 

En termes de mobilité, le quartier est situé à deux pas de l’aéroport de Luxembourg-Findel. De nombreuses lignes de bus le relient au centre de Luxembourg-ville et aux villages avoisinants. Une ligne de tramway est actuellement en construction et reliera la gare et le Kirchberg. A côté du pont rouge, le pôle d ‘échange train-tram « Pfaffenthal-Kirchberg est également en construction. Grâce au futur funiculaire, les utilisateurs n’ont plus besoin de passer par la gare centrale pour arriver au Kirchberg. 

De manière générale ce plateau, aménagé pour les voitures dans les années 60, s’adapte progressivement aux transports en commun et à la mobilité douce : des stations Vel’oh ont été installées dans ce contexte et des zones 30 instaurées dans le quartier de Kirchberg-Grünewald pour apaiser la circulation dans les quartiers résidentiels et augmenter la sécurité pour tous les usagers de la route, une nouvelle piste cyclable continue coté Nord sur l’avenue Kennedy sera mise en service en même temps que le tram en décembre de cette année. — une étape importante à franchir en vue de la mise en place du modal split 25/75.

Emilie De Vicenzo 
Photos : 
AZPML et Beckmann - NThepe