Mercredi 02 Août 2017

Pétange : à la 5ème position du pays

Pétange : à la 5ème position du pays

La commune sort de son passé industriel

Pétange jouit d’une situation confortable, jouxtant les frontières belges et françaises, et se situant au pays des trois frontières. Depuis les années 2000, la commune n’a cessé de s’agrandir, comptant actuellement 18 500 habitants et présentant de vastes projets de lotissement.

L’implantation de la gare ferroviaire sur la ligne Esch-sur- Alzette-Pétange, puis la ligne Pétange-Ettelbruck (ligne de l’Attert) et la ligne Pétange-Luxembourg au début du XXe siècle permet à la ville de connaître un essor considérable, notamment au niveau sidérurgique et minier. Les résidents travaillaient dans les usines et à la mine, et ces pôles économiques généraient beaucoup de trafic. Aujourd’hui, Arcelor-Mittal emploie encore 300 personnes. Et l’activité ferroviaire reste très prononcée au sein de la commune.
Plusieurs éléments incitent les gens à vouloir venir s’installer ici : les localités Pétange, Rodange et Lamadelaine demeurent attractives de par leurs infrastructures modernes (écoles, sport, culture), la proximité des deux frontières française et belge, la mobilité (Chemin de fer et bus) vers la Ville de
Luxembourg et Esch-sur- Alzette et le fait qu’elles baignent dans un écrin de verdure, entourées de bois. Les prix de l’immobilier aussi figurent comme critère déterminant, étant plus abordables qu’à la périphérie de Luxembourg Ville.

Des infrastructures pour intensifier le bien-vivre à Pétange

La politique en place, autour de Pierre Mellina son bourgmestre, envisage la modification des centres de localités de Pétange et Rodange par la création de parkings souterrains. L’objectif : redynamiser le commerce local au cœur de la commune et attirer de nouveaux commerçants. Ainsi, le parking situé près de la gare de Rodange accueillera 1500 emplacements d’ici 2021 et désamorcera le problème de stationnement autour des gares, et un « Shared-Space » est en cours de construction à Rodange, pour permettre aux gens de se balader en toute sécurité, rester en terrasse en été et flâner dans les boutiques.

Pour répondre à l’évolution de la population, de nombreux investissements ont été réalisés en matière d’infrastructures scolaires, sportives et culturelles. En 2012, le Centre QT (centre national de quilles combiné à un centre communal de tennis) a été inauguré avec le Ministère des Sports. De nombreux terrains de foot ont été refaits, deux halls sportifs et quatre terrains de squash au Centre sportif Bim Diederich à Pétange sont mis à disposition des clubs. La commune dénombre aussi un terrain de beach-volley et deux piscines, dont la piscine​ de Rodange, PiKO — une des rares piscines à​​​​ dimensions olympiques du Grand-Duché.

Du côté des arts, il en va de même. Le Centre Wax propose un programme diversifié, et une nouvelle école de musique verra le jour pour accueillir +/- 700 élèves. Pétange est aussi réputé pour son
célèbre carnaval qui a accueilli cette année plus de 30 000 personnes.
Enfin du point de vue touristique, la culture industrielle développée à travers le Minett Park Fond-de-Gras dans la vallée de la Chie​rs attire chaque année de plus en plus de touristes. Le Train 1900 emprunte l’ancienne « Ligne des Minières », le train minier la « Minièresbunn » relie le Fond-de- Gras via Lasauvage au village de Saulnes en France, et traverse les anciennes mines. L’Oppidum du Titelberg, vestiges de la ville celte et du vicus gallo-romain, est aussi le seul Oppidum sur le territoire du Luxembourg.

Pétange, créatrice de logements à prix abordables à Lamadadelaine

La commune qui comptait 13 500 habitants à l’aube des années 2000 peut se targuer d’en avoir 5000 de plus aujourd’hui. En effet, la population compte 18 500 résidents, dont 8979 étrangers soit 49,34 % de non-Luxembourgeois. Cela représente une des plus grandes densités de population du pays, et ce n’est qu’un début. Grâce à ses projets immobiliers en cours, la localité du sud-ouest attire de plus en plus de monde. « La commune de Pétange a joué un rôle actif dans la création de logements à prix abordables à Lamadelaine. Ensemble avec la Société Nationale à Habitations à bon Marché, nous sommes en train de créer des logements à prix abordables pour les jeunes familles -Lotissement “ an Atzengen” – dénombrant une centaine de maisons unifamiliales et trois petites résidences, soit un total de 33 logements », a précisé dernièrement son bourgmestre.