Revenir à la liste des articles

Baisse les yeux !

Le 10/02/2020

Oui, juste le temps de faire un point sur quelques revêtements de sols, baissez les yeux et admirez le florilège de tentations en la matière.

Carreaux de ciment, béton ciré, dalles en céramique, les choix ne manquent pas quand il s’agit d’un mariage d’amour avec le parquet.

Carrelage, béton ciré, carreaux de ciment, parquet ancien, moquette graphique…, les offres sont multiples bien que les valeurs sûres que sont le parquet et le carrelage tiennent bon la barre depuis plusieurs décennies en raison de leur robustesse. En matière de revêtement de sols, il convient avant tout de tenir compte des contraintes de chaque pièce. Qu’il s’agisse d’une pièce à vivre, d’une pièce d’eau ou d’un endroit de fort passage comme une entrée ou une cuisine, les solutions sont multiples et s’adaptent à vos besoins et votre budget. Point sur les tendances !

Parquet, 1 sol, 3 possibilités

Le parquet est indubitablement un des revêtements de sol les plus élégants et la valeur sûre depuis plusieurs décennies. Avant de vous décider, il convient de rappeler qu’il existe trois types de parquets différents :

Le parquet flottant ou contrecollé compte de plus en plus d’adeptes : composé de 3 couches, celle du dessus est généralement en bois noble et constitue la couche d’usure. Celle du milieu sert de support à la couche de parement. Elle est le plus souvent dans une essence moins noble comme le pin ou le bouleau. La couche de contre balancement a pour rôle d’assurer la stabilité de l’ensemble. Ce type de revêtement a l’avantage d’être stable et de ne pas craquer sous les pas. Les lames de 14 à 23 mm d’épaisseur sont adaptées à la pose clouée, collée ou flottante. Si vous voulez installer un chauffage par le sol, la pose collée est obligatoire. Celles de 8 à 10 mm d’épaisseur requièrent une pose flottante. Elles sont donc clipsées ou collées entre elles. Le parquet flottant peut être ciré, verni ou peint en fonction de vos envies.

Le parquet stratifié n’est pas vraiment un revêtement car n’étant pas constitué d’essence de bois. C’est un support en aggloméré qui accueille un papier décor imitant le bois. Le tout est recouvert d’une résine protectrice constituant la couche d’usure. Certains revêtements stratifiés sont bluffants, imitant le bois naturel en reproduisant texture et reliefs ! Ils sont caractérisés par leur largeur pouvant dépasser 20 cm et leur faible épaisseur. Comparé aux deux autres, ce type de revêtement a l’avantage de coûter moins cher et d’être facile à installer. Les lames sont dotées d’un système autobloquant ou de rainures facilitant leur assemblage. Attention, néanmoins : le sol stratifié est plus fragile que celui en bois massif ou contrecollé.

Revenir à la liste des articles