Revenir à la liste des articles

Cuisine d’été, pratique et conviviale !

Le 02/08/2019
1 / 2
Profitez du plein air 

Cuisine d’été, pratique et conviviale

Finis les allers-retours incessants entre la maison et la terrasse pour sortir les petits plats à déguster. Grâce à une cuisine extérieure, la personne en charge du repas pourra elle aussi profiter en toute quiétude de la conversation avec ses invités.

Les beaux jours arrivent à grands pas, et avec eux, l’envie pressante de déplacer les meilleurs moments de la journée que sont les repas de l’intérieur vers l’extérieur pour bénéficier au maximum des bienfaits du soleil et de l’oxygène. C’est aussi l’occasion de créer une parenthèse festive et conviviale en famille et entre amis. Si par chance, vous possédez un balcon ou un jardin, il est coutume de pousser le barbecue au-dehors, de sortir les verres, couverts et assiettes, de transporter les divers plats préparés hors de la maison, et de se retrouver, en bout de course, assis autour de la table des convives sur la terrasse. Entre-temps, la conversation aura déjà bien débuté, et la personne en charge du repas n’y aura pas vraiment participé…

La cuisine d’été rassemble tout le monde, hôtes et convives

Pour remédier à ces ennuis, la tendance actuelle vise à l’aménagement d’une cuisine extérieure qui permet au cuistot de déployer ses talents culinaires en compagnie de ses invités tout en participant à la joyeuse ambiance de la tablée. Une cuisine extérieure peut en effet contenir tout l’équipement nécessaire à la conservation et à la préparation des aliments (frigidaire, évier, appareils de cuisson), ainsi que tous les ustensiles pour dresser la table des convives (grâce aux rangements adéquats). Parmi les terminaux de cuisson utilisés durant la saison estivale, il est fréquent d’y retrouver, outre l’incontournable barbecue, une plancha, un wok, un four à pizza, un réchaud, une rôtissoire et tout autre appareil dont on préfère éviter l’usage à l’intérieur en raison des odeurs et de la fumée.

Conditions requises pour aménager une cuisine extérieure

Le marché des cuisines extérieures en pleine expansion propose une large gamme de modèles, du plus simple au plus sophistiqué. Toutefois, l’installation de cette extension domestique est soumise à quelques contraintes. Dès le début des travaux d’aménagement, il est indispensable de prévoir des raccordements à l’eau et à l’électricité afin d’approvisionner les différents équipements de la cuisine, depuis l’évier jusqu’aux appareils et éclairages, sans oublier un système d’évacuation des eaux usées vers les égouts. Les canalisations devront par la suite être entretenues régulièrement face au gel en période hivernale. L’emplacement de la cuisine extérieure exige une surface minimale d’environ 10 m2 pour permettre une fluidité de circulation suffisante. Un espace satisfaisant contribue à augmenter le niveau esthétique de votre cuisine extérieure tout en améliorant son aspect fonctionnel. Nécessaire et indispensable dans nos régions, la protection contre les aléas des conditions climatiques (vent, soleil, pluie) sera de mise autour et au-dessus de la cuisine extérieure. Pergola, toit en appentis, voire cabanon constituent autant d’abris pour se protéger des intempéries et apportent un surplus d’intimité au foyer. Si la cuisine extérieure se situe à proximité du voisinage, l’ajout d’une hotte spécifique évitera par ailleurs d’enfumer les habitants du quartier. Cette précaution empêche que l’objectif visé de convivialité ne se transforme en sentiment d’animosité chez les occupants des maisons proches. Le choix des matériaux pour la structure, ainsi que pour les divers éléments constitutifs dépendra en grande partie de leur résistance aux conditions extérieures. Dans nos régions, la préférence ira vers l’acier inoxydable, la pierre, le béton cellulaire, la brique, en évitant autant que possible le bois. Le laiton et l’étain sont à privilégier pour la robinetterie. Le plan de travail pourra se décliner en granit, en marbre, en résine ou en tout autre matériau résistant aux affres du climat.

Cuisines extérieures nomades sans travaux de maçonnerie

La gamme des modèles présents sur le marché propose des cuisines extérieures mobiles à moindres frais, mais tout aussi efficaces. Appareil de cuisson, espace de stockage, plan de travail sont inclus dans le chariot, mais un évier et un frigidaire peuvent aussi compléter cet équipement. Les constructeurs regorgent d’inventivité et il est possible de dénicher des cuisines extérieures ultra compactes et opérantes. Dans le cas d’une cuisine mobile, l’absence de travaux de maçonnerie évitera de devoir se soumettre à une éventuelle autorisation de construction.

Atouts d’une cuisine extérieur

Vous voilà donc paré(e) d’une cuisine d’été grâce à laquelle vous pouvez libérer votre créativité culinaire dans un cadre bucolique tout en profitant de la compagnie de vos proches. Pour plus de convivialité, vous aurez préalablement veillé à orienter le plan de travail de façon à ne pas tourner le dos à vos convives. Il ne vous reste donc plus qu’à déguster avec vos proches les succulents mets préparés par vos soins. 

« Cerise sur le gâteau », le profit pourrait s’avérer plus important que prévu, car les travaux de prolongement de votre habitation contribueront à lui attribuer une plus-value immobilière non négligeable...

Par Nathalie Cailteux
Photos : Shutterstock
Revenir à la liste des articles