Revenir à la liste des articles

Des vases inspirés d'œuvres d'Henri Matisse

Le 25/05/2020

Les descendants du célèbre post-impressionniste français ont inauguré au mois d’octobre la marque Maison Matisse, spécialisée dans la décoration d'intérieur, pour fêter le 150e anniversaire du peintre.

Ce projet, mené par les arrières-petits-enfants de Matisse, Jean-Matthieu Matisse et sa sœur Anne-Maxence, fait appel à des designers contemporains pour réinterpréter l'esthétique du peintre français dans une collection de vases en édition limitée. Parmi ces designers, on note l'artiste espagnol Jaime Hayon, les frères Ronan et Erwan Bouroullec, ainsi que l'architecte italien Alessandro Mendini, qui a fini ses vases très élaborés avant de décéder à l'âge de 87 ans en février dernier.

Pour sa toute première collection d'objets pour la maison de Maison Matisse, Hayon s'est inspiré des silhouettes et des paysages méditerranéens représentés dans le tableau de Matisse de 1940, «Intérieur au vase Etrusque». Les lignes des vases pensés par l'artiste espagnol rappellent les amphores étrusques et romaines visibles dans les chefs d'œuvre du peintre français. «Je suis un grand admirateur de son style qui a toujours été une véritable source d'inspiration pour moi. Avoir eu la chance de mettre l'inspiration que j'ai tirée de son œuvre dans ma cosmographie personnelle est très gratifiant. Le concept initial des vases se fonde sur des éléments fantastiques: des formes, des silhouettes et des traits naturels qui se mélangent et flottent sur une mer de couleurs", a commenté Jaime Hayon.

Les vases en céramique de Mendini déclinent les huit coloris rappelant la palette utilisée par Matisse pour son tableau «La Blouse roumaine» (1940), actuellement dans la collection permanente du Centre Pompidou à Paris. De leur côté, les frères Bouroullec ont adopté une approche plus abstraite pour leur série de vases «Fenêtre», en repensant la fenêtre ouverte que Matisse représentait souvent dans ses toiles.

Chaque vase réalisé en édition limitée coûterait entre 7.000 et 12.000 euros. La marque prévoit aussi de proposer une gamme d'objets plus abordables, et de nouvelles collections trois fois par an. A en croire le New York Times, la prochaine gamme devrait comprendre 15 objets pensés par l'artiste franco-polonaise Marta Bakowski et inspirés de la toile «La Musique», peinte par Matisse en 1939.

Texte & Photos: AFP

Revenir à la liste des articles