Revenir à la liste des articles

La chaux : un matériau intemporel

Le 14/10/2015
Par Emilie DI VINCENZO
 
 
 
Matière noble et ancestrale, connue et utilisée depuis l’antiquité, la chaux revient sur le devant de la scène grâce à ses qualités naturelles et respectueuses de l’environnement, qui en font un matériau de choix. 
 
L’utilisation de la chaux a plus de 4000 ans. Parfois délaissé dans les pays industrialisés depuis la découverte du ciment il y a 150 ans, ce matériau est pourtant de nouveau mis à l’honneur pour ses propriétés écologique, naturelle et saine.Respirante et étanche à l’eau, la chaux correspond au liant idéal des maçonneries en pierre. De plus, elle contient un pouvoir bactéricide du fait de son pH basique (pH de 12, 13). Des caractéristiques physiques exceptionnelles qui permettent à cet enduit de remplacer le mortier bâtard en façade et le plâtre à l'intérieur. 
 

La chaux naturelle : aérienne ou hydraulique

 

Le processus de fabrication, artisanal, consiste en la combustion au feu de bois de roches calcaires qui se transforment sous l’effet de la chaleur en chaux vive. Par la suite éteinte avec de l’eau, cette chaux vive acquiert sa texture grasse. Celle-ci repose ensuite dans un bassin de maturation pendant plusieurs mois pour obtenir la qualité exigée par les marques. Cela peut aller jusqu’à 5 ans pour une chaux utilisable par les « monuments historiques ». 
 
Il existe deux grandes catégories de chaux naturelle, aérienne ou hydraulique. La première durcit à l'air, la seconde débute avec sa prise à l'eau. C'est cette dernière qu’il faut choisir pour réaliser de l'enduit (dans le commerce, elle est dénommée "NHL" et vendue en sac de 35 ou 50 kg). Plus le sable utilisé paraît grossier, plus l'aspect sera rustique.
 

Traditionnel ou contemporain : osez tous les styles !

 

Cette longue maturation donne à la chaux ses qualités intrinsèques et en fait un matériau parfaitement adapté à la rénovation ou la restauration de bâtiments anciens. Elle est également indiquée dans le cadre d’une construction neuve où elle offre des effets de finis variés. Déclinée en diverses textures et couleurs, la chaux permet de répondre à toutes les envies décoratives, des plus traditionnelles aux plus contemporaines. 
 
L'enduit à la chaux convient pour tous les supports minéraux granuleux (pas sur le bois, ni sur une ancienne peinture laque par exemple). Et doit être évitée sur le plâtre, car les sous-couches d'accroche nécessaires ne sont pas perméables à la vapeur d'eau. L'enduit à la chaux traditionnel se fait en trois couches, mais à l'intérieur, deux couches suffisent.
 

Un produit sans restriction de pose

 

Alliance subtile de l’épure et de la tradition, ces enduits conviennent aussi bien à la décoration intérieure de la maison (salon, salle à manger, cuisine) qu’extérieure. Le rendu final semble singulier grâce aux différentes de finitions et au geste de l’artisan (ou de celui qui l’accomplit) qui est primordial dans le travail de la chaux, matière vivante par essence.
 
En version poudre à mélanger avec de l’eau ou directement en version pâte prête à l’emploi, 
le produit retenu sera à définir en fonction de la mise en œuvre choisie.
Revenir à la liste des articles