Revenir à la liste des articles

Nouvelles normes pour les maisons passives

Le 04/05/2017
1 / 2

Qu'est-ce qu'une maison passive?

Une maison passive est selon la définition de l’Institut de la maison passive à Darmstadt, un bâtiment dans lequel un haut degré de confort peut être atteint presque sans système de chauffage actif en hiver et sans climatisation en été.
La maison se réchauffe et se refroidit passivement. L’énergie est extraite exclusivement à partir de sources passives, telles que la récupération de chaleur de l‘air de ventilation (p. ex. de la cuisine et salle de bains), du rayonnement solaire ou à partir du rayonnement thermique de ses occupants.

• Selon la définition de l’Institut de la maison passive à Darmstadt, une maison passive ne doit pas dépasser une consommation de chauffage de 15 kWh/(m2an) équivalent à 1,5 litres de mazout.

• Une maison passive doit avoir une forme compacte pour éviter les pertes de chaleur. L’élimination des pertes de chaleur dans une maison passive est principalement due à trois facteurs :

• Une enveloppe du bâtiment étanche à l’air ;

• Une isolation thermique optimale ;

• La prévention systématique des ponts thermiques à des endroits critiques tels que les fenêtres, etc.

• Triple vitrage et châssis bien isolant, intégré dans l‘isolation de l‘enveloppe.

• Une orientation de la surface vitrée vers le sud.

• Un système de ventilation avec récupération de chaleur efficace. Imaginez un bâtiment parfaitement isolé, comme s’il avait été recouvert d’un manteau qui le protège autant l’hiver que l’été. Il fait bon à l’intérieur, puisque vous l’occupez et y rejetez de la chaleur. Si, en plus, le temps est ensoleillé, c’est encore mieux, et vous n’avez plus besoin de chauffer. Mais il faut éviter que le soleil n’y entre l’été, pour éviter les surchauffes.

Le concept du bâtiment passif

Le concept du bâtiment passif est que la chaleur dégagée à l’intérieur de la construction (êtres vivants, appareils électriques) et celle apportée par l’extérieur (ensoleillement) suffisent à répondre aux besoins de chauffage.
Un bâtiment occupé qui ne perd pas la chaleur interne n’a pas besoin de chauffage pour rester agréable à vivre. Dans un bâtiment traditionnel, le chauffage ne sert qu’à compenser les pertes de chaleur.

Avantages essentiels d'une maison passive...

...Pour ses habitants 

• Coûts de chauffage extrêmement bas

• Logement confortable et agréable grâce à une isolation thermique particulièrement efficace garantissant une température uniforme des murs intérieurs et des sols.

• Le système de ventilation contrôlée assure un renouvellement régulier de l’air frais d’une meilleure qualité et sans pollen.

• Physique de la construction irréprochable : exempt d’humidité et de moisissures.

• Utilisation optimale de la chaleur en hiver et climat intérieur frais en été.

Avantages essentiels d'une maison passive...

...Pour l'environnement 

• Frais de chauffage extrêmement bas (jusqu’à 90% de réduction de l’énergie de chauffage par rapport à un bâtiment conventionnel).

• Utilisation active et passive des énergies renouvelables.

• Réduction des émissions CO2.

• Préservation des ressources naturelles.

Avantages essentiels d'une maison passive...

...Pour l'économie

• Coûts d’énergie minimes pour un confort d’habitation élevé.

• Faibles dépenses supplémentaires. Les surcoûts de l’investissement par rapport à une maison respectant le standard minimum actuel sont en moyenne de l’ordre de 10 à 15%.

• Réduction des coûts grâce aux aides financières étatiques.

• Investissement rentable grâce à un maintien de la valeur.

À partir du 1er janvier 2017 (date de demande d’autorisation de bâtir), le «bâtiment d’habitation dont la consommation d’énergie est quasi nulle» est devenu obligatoire.

Dès lors, le régime PRIMe House, axé jusqu’à présent sur l’efficacité énergétique des nouveaux bâtiments d’habitation, est réorienté vers la promotion de la durabilité des nouveaux logements, en se référant au système de certification de durabilité LENOZ («Lëtzebuerger Nohaltegkeets-Zertifikat fir Wunngebaier»). La certification est facultative.

Une aide financière pour l’établissement d’un certificat de durabilité est cependant prévue, afin d’encourager la propagation de cette nouvelle certification. L’allocation des aides est liée à l’obtention de 60% des points réalisables pour la sélection de critères de durabilité des catégories «Ecologie», «Bâtiment et installations techniques» et «Fonctionnalité».

La loi du 23 décembre 2016 portant introduction d’une certification de la durabilité des logements et modifiant la loi modifiée du 25 février 1979 concernant l’aide au logement propose une aide financière pour l’établissement d’un certificat LENOZ: La prime pour une maison unifamiliale est de 1.500 euros et de 750 euros pour un logement dans un immeuble collectif.

Revenir à la liste des articles