Revenir à la liste des articles

Upcycling, rien ne se perd, tout se transforme

Le 25/11/2019
1 / 2
Arrêter de faire du neuf avec du vieux et récupérer, détourner, transformer tous les objets du quotidien l’upcycling modifie vos habitudes de consommation et rend votre intérieur plus responsable (d’un point de vue environnemental) et original!

Proposé pour la première fois au milieu des années 1990 par Reiner Pilz, le terme «upcycling» a ensuite été repris par William McDonough et Michael Braungart dans leur ouvrage Cradle to Cradle: Remaking the Way We Make Things, paru en 2002. Cet art du recyclage est la tendance déco du moment, un nouveau souffle plus ludique, économique et écologique. Car l’upcycling réside en la volonté de tout à chacun de transformer des déchets en produits de bien meilleure qualité, de récupérer des matériaux ou des objets dont on n’a plus l’usage afin de les revaloriser. Comme le dit si bien Inès Peyret, auteur de Récu-
pération & Recyclage à tout faire: «Réutiliser, recréer et upcycler, c’est super cool, outrageusement créatif, le top de la branchitude»!

On ne jette plus, on crée

Dans un monde où tout tourne autour des questions d’écologie, l’upcycling donne l’occasion de réutiliser des objets plutôt que de les jeter, de fabriquer et recréer des choses uniques. On retrouve l’upcycling à différents niveaux: en entreprise, sur les podiums, et même dans les galeries d’art! La grande maison de couture Hermès a décidé de façonner des objets décoratifs et des accessoires à partir de rebuts issus de ses ateliers. Pour la Collection Petit h, des carrés de soie ont été transformés en colliers, des vases de cristal réinventés en luminaires etc. Les créatifs offrent ainsi une nouvelle vie à ces matières précieuses. D’autres artistes, tels que le designer anglais Jeremy Edwards, trouvent leur inspiration dans les déchets, faisant du recyclage un art à part entière, donnant la part belle au recyclage dans le design. Le concept: des meubles réalisés à partir de toute sorte de mobiliers abandonnés dans la rue.

Un véritable mode de vie

Avec un peu d’imagination et quelques outils, nous pouvons tous essayer de détourner des objets pour les rendre plus jolis qu’auparavant et utiles. Qu’ils
se trouvent dans notre cave, sur un trottoir ou une déchetterie, chaque chose a sa finalité. En donnant une nouvelle vie durable à une bouteille de vin, une boîte, des journaux, du carton, des pneus, une valise, un jeans, vous réaliserez des créations uniques. Choisissez des matériaux de base en plastique, papier, métal et verre pour élaborer de nouvelles formes.

Par exemple, vous pouvez confectionner des tabourets avec de vieux livres ou faire des lavabos avec de vieilles marmites. Dans certains produits, le recyclage vers le haut est même un véritable mode de vie. Faute de moyens, certains utilisent ce qu’ils peuvent trouver pour inventer des bols, des paniers, des bijoux et d’autres objets beaux et/ou pratiques. Pour plus d’inspirations, osez l’ouvrage Upcyclist, Reclaimed and Remade Furniture, Lighting and Interiors aux éditions Prestel, et n’hésitez pas à surfer sur les nombreux blogs en ligne.

Et surtout, n’oubliez pas: surcycler a un impact résolument positif sur l’environnement. Pas besoin d’eau ni d’énergie pour décomposer les matériaux, mais juste un peu d’huile de coude et de créativité.

Rédaction I Emilie Di Vincenzo
Photos I Shutterstock
Revenir à la liste des articles