Vivre au Luxembourg : zoom sur la commune de Mamer

Au sud-ouest du Grand-Duché et à proximité de la frontière belge, Mamer est le nouveau « must to be » des familles qui souhaitent concilier cadre de vie verdoyant et services dignes du XXIe siècle.

Chef-lieu d’une commune qui comprend également les villages de Capellen et de Holzem, le bourg de Mamer compte à lui seul quelque 7600 habitants. Une petite ville à la campagne à une demi-heure de Luxembourg-Ville grâce à l’autoroute A6. Elle est également desservie par le train et les bus y sont nombreux.

S’installer à Mamer

Le dynamisme de la localité qu’illustre le parc d’activités de Capellen où des centaines d’emplois ont été créés est également notable en termes d’infrastructures de services, d’équipements culturels et de loisirs. Un atout évidemment capital dans un projet immobilier...

 

→ Les infrastructures éducatives

 

La localité possède une école fondamentale dont les bâtiments"color: black;"> ailleurs sur Mamer et Capellen.

Pour ce qui est de l’enseignement secondaire, depuis 2003, la commune est dotée du lycée Josy Barthel. Sa capacité d’accueil est de 1300 élèves, son aire de recrutement dépassant largement la commune. Il dispose de 60 salles de classe et 16 ateliers, comprenant des filières générales et professionnelles. Comme quoi les parents peuvent envisager que le cursus de leurs enfants s’effectue… à portée de rue.

 

 

→ Les infrastructures culturelles

 

Autre symbole du dynamisme de la commune, l’installation de ses services administratifs dans une partie de l’ancien château de Mamer, qui a bénéficié d’une restauration soignée avec des notes architecturales contemporaines (comme les constructions en verre qui relient les bâtiments). Outre des bureaux, le site comprend une salle dédiée aux associations et une galerie d’exposition.

Dans le parc qui jouxte l’ensemble deux sculptures rendent hommage aux sportifs qui ont fait la gloire de Mamer : Nicolas Frantz, double vainqueur du Tour de France cycliste et Josy Barthel, champion olympique en 1952 sur 1500 mètres.

Sur le plan de la culture et du patrimoine, encore, on retrouve l’église aux origines anciennes (le chœur date du XVIe siècle et la nef du XVIIIe) et au splendide mobilier baroque, le centre Kinneksbond comprend plusieurs salles. La programmation s’y révèle riche et variée (théâtre, concerts, arts plastiques).

→ Des loisirs sportifs mêlés à un écrin de verdure

Vivre à Mamer, c’est profiter d’un environnement particulièrement verdoyant : pour un territoire de 17 km², on recense sur la commune 5 km² de forêts et 8 km² de cultures agricoles. Des paysages bucoliques à découvrir via 122 km de sentiers de randonnées pédestres ou VTT ! Au quotidien, d’autres sites et équipements permettent de profiter de la nature ou de pratiquer des activités sportives. Vrai pour les enfants comme leurs parents ! Citons le parc Brill avec ses aires de jeux, ses terrains de sport et son skate park, ou encore le site de la Drëps, entre forêt et rivière, équipé pour le pique-nique et les après-midis en plein air… Un sentier didactique avec panneaux y est implanté.

Deux halls sportifs et un complexe de tennis sont également accessibles à tous, sans oublier la piscine du lycée réservée aux élèves. Par ailleurs, dans cette commune qui met en avant une politique de développement durable énergique, pas besoin de prendre l’avion pour goûter aux plaisirs de la plage : à Capellen est en effet implanté un terrain de beach-volley !

 

 

Immobilier Luxembourg : les prix sur la commune de Mamer

 

Commune résidentielle par excellence préservée des immeubles et autres difficultés de circulation, Mamer est légitimement une commune qui se révèle attractive pour les foyers cherchant à écrire une nouvelle page ! Les prix de l’immobilier y sont du reste intéressants.

Ainsi, il faut compter 8 193 € euros du mètre carré pour un appartement construit et 8 525 € euros pour un appartement VEFA (Ventes en État Futur d'Achèvement).

 

L’histoire de la commune de Mamer

 

Établie sur la vallée de la rivière qui lui a donné son nom, Mamer, la commune est déjà occupée durant l’antiquité romaine. Des vestiges de thermes ont ainsi été mis au jour. C’est cependant au Xe siècle que le village est mentionné pour la première fois, quand la comtesse Luitgarde de Luxembourg donne les terres et la localité aux moines de l’abbaye Saint-Maximim de Trêves.

À cette date, un premier château seigneurial à vocation défensive est édifié, qui sera remanié en résidence plus confortable au fil des siècles… Ruiné après la Révolution française, il sera reconstruit en 1830 et entouré d’un vaste mur d’enceint puis finalement acquis par la commune en 1995 après avoir un temps été le centre d’une exploitation agricole…

Entre-temps, Mamer s’est donné un héros local en la personne de Nicolaus Mameranus qui obtint de l’empereur qu’il finance la restauration du village après son pillage par des troupes ennemies.

C’est au XIXe siècle cependant que le village se développe, situé sur la route reliant Luxembourg à Bruxelles puis sur la voie ferrée aménagée entre les deux capitales. Une première gare est ouverte dès 1859.

Aux XXe et XXIe siècles, cette excellente situation géographique assure la prospérité de la commune. L’essor de la zone d’activités de Capellen et le cadre de vie préservé boostent la démographie qui demeure toutefois « raisonnable ». Ainsi, la commune de Mamer (hors Capellen et Holzem) qui comptait 4200 habitants en 1985 a passé le cap de 5000 après l’an 2000 et approche doucement désormais des 8000. À vous de décider si vous serez les prochains sur la liste !