Shutterstock_article_main picture_domotique

Quand domotique rime avec sécurité domestique

Il est question de « domotique » lorsque l’informatique et les télécommunications permettent le contrôle à distance de l’appareillage domestique pour se mettre au service du confort et de la sécurité des habitants. Mais comment et à quel prix ?

Tout piloter à distance

N’est-ce pas le rêve devenu réalité que de pouvoir désormais gérer de loin l’ouverture et la fermeture de ses portes et fenêtres, l’optimisation de sa consommation d’énergie, voire aussi et surtout la surveillance de son lieu d’habitation ?

Autrefois, il fallait faire appel à la bienveillance du voisinage pour accueillir le gamin qui avait oublié sa clef en rentrant de l’école ou pour baisser le thermostat du chauffage resté par mégarde au point maximum. Désormais, il suffit de cliquer sur une application de son smartphone depuis n’importe quel endroit du monde afin de pallier les inconvénients de nos étourderies et éviter de déranger nos proches. Qui plus est, certaines interfaces permettent de superviser la bonne exécution de l’ordre donné à distance, confirmant (ou non) après coup que le verrouillage de la porte d’entrée a bien été réalisé.

Mais ce qui intéresse particulièrement les amateurs de domotique concerne avant tout les systèmes de sécurité visant à dissuader les intrus de pénétrer chez soi et à assurer une tranquillité d’esprit 24 heures sur 24 au particulier qui s’est absenté de son habitation.


«Mieux vaut prévenir que guérir, dit le proverbe. Il en va de même en matière de sécurité.»


Alertes intelligentes

Grâce à un système interconnecté de vidéosurveillance et d’alarmes, une alerte prévient directement le propriétaire lorsque quelqu’un s’introduit par effraction dans sa maison. Elle peut aussi se déclencher en cas d’inondation ou d’émanation de fumée, de monoxyde de carbone ou de gaz. Pour parer aux éventuelles pannes de courant ou coupures de fils de la ligne téléphonique, il est d’ailleurs préférable d’opter pour un système d’alarmes avec une connexion cellulaire dédiée et une batterie de secours.

Les systèmes de domotique de plus en plus intelligents permettent maintenant aux caméras de surveillance de faire la distinction entre un être humain et un animal qui se serait subrepticement introduit dans la maison. Cette acuité dans le traitement de l’information empêche le déclenchement à tout va des alertes sur les smartphones.

Serrures astucieuses

Avant de partir, il est habituel de confier la clef de sa maison à une tierce personne, pour autant que celle-ci en fasse bon usage et n’oublie pas de fermer convenablement la porte en quittant le domicile.

De telles incertitudes disparaissent avec la mise en place d’un système de serrure intelligente qui nécessite l’utilisation d’un code d’utilisateur pour ouvrir la porte d’entrée. La personne de confiance recevra ainsi un code restreint qui expire après un certain temps, tout en lui permettant d’accéder à votre domicile entre certaines heures pour arroser les fleurs ou donner à manger au chat lorsque vous êtes en vacances.

 

Moyens dissuasifs

Mieux vaut prévenir que guérir, dit le proverbe. Il en va de même en matière de sécurité. Autant dissuader les malfaiteurs d’entrer dans la maison plutôt que réparer les dégâts d’un vol ou vandalisme. Ici, un éclairage bien dosé selon un horaire prédéfini ou commandé à distance depuis votre hôtel à Tahiti simulera une présence humaine à votre domicile et fera fuir la plupart des cambrioleurs. De même, des caméras de sécurité placés de façon visible décourageront les intrus peu enclins à prendre des risques manifestes.

Sécurité au quotidien

L’automatisation de la maison par la domotique s’avère tout aussi utile pour sécuriser ses occupants qu’ils soient ou non présents. Par exemple, les détecteurs de fumée sont susceptibles de déclencher la mise en route d’extincteurs d’eau pour protéger des risques d’incendie. En revanche, les arrivées d’eau seront automatiquement bloquées par le système pour aller au-devant des risques d’inondation repérés par des détecteurs de fuite d’eau.

Quant aux capteurs de mouvement placés à des endroits stratégiques, ils préviennent des dangers que peuvent encourir des enfants qui s’approchent de zones à risques comme les abords d’un bassin d’eau ou d’un escalier dangereux.

Efficacité énergétique

Si l’installation d’un système de domotique performant semble encore coûteuse, elle permet toutefois de réduire considérablement votre facture énergétique. Vous pouvez par exemple programmer d’éteindre automatiquement certains appareils électriques lorsque vous sortez, évitant ainsi de faire monter pour rien votre consommation d’énergie. Il est tout aussi possible de réguler à distance la ventilation, le chauffage, voire la climatisation de toutes les pièces de votre domicile, en optimisant leur utilisation en fonction des besoins.

Qu’en est-il du piratage informatique ?

La domotique, supposée assurer la sécurité de votre maison, se base néanmoins sur les technologies de l’informatique. Or, cellesci ne risquent-elles pas d’être la proie de hackers qui pourraient avoir accès à vos codes personnels et prendre possession de votre foyer à votre insu ?

Les installateurs auront tôt fait de vous rassurer sur cette question, car les risques de piratages informatiques diminuent fortement sous réserve d’adopter certaines précautions. Il s’agit d’abord de mettre en place un système qui repose sur des produits fiables et de qualité. Il faut ensuite et surtout veiller à renforcer la sécurité des mots de passe via une méthode sécurisée de chiffrement, d’authentification et de communication des données entre l’appareillage domestique, l’application smartphone et le cloud. Simple, mais il faut y penser ! Car en matière de domotique, il est clair que l’informatique devient sécurisante à condition que l’information soit sécurisée… Texte: Nathalie Cailteux

 

Dans le même sujet, nous vous invitons à lire les articles suivants :

- "Les alarmes sans fil, une solution simple pour sécuriser votre habitation"

- "Connaissez-vous les fenêtres connectées ?"

"Smart home"